La Nuit Noire

Aller en bas

La Nuit Noire

Message par Vexxjeff le Ven 7 Déc - 15:18

Le monde de Vardaille est une immense planète qui rassemble 4 grande force. Le mal, le bien, la vie et la mort. C'est quatre grandes forces contrôlais le monde avant qu'un groupe de 100 magiciens enferma les quatre grandes sources dans quatre immense sphère. Chaque sphères est a égale distance entre elle. Les 100 magiciens sont ensuite devenu des dieux. Depuis ce jour, les humains vivent en harmonie... jusqu’à ce qu'un des dieu décide de débalancer l'équilibre du monde pour avoir plus de pouvoir. Pour arriver à ces fins, il tua un autre dieu et lui vola ces pouvoirs. Ce dieu était un des 25 de ceux de mal et celui qu'il tua était un autre du mal.

184 Mars 8


Tous étais sombre, on attendais le bruit de la pluie et les tonnerre frapper à répétition sur le sol. Marquent la terre de trace noir, des traces qui indique la mort. Le vent lui réduit a néant toutes structure qui ne sont pas digne d'être. Personne n'avait encore vue une température comme cela depuis la création du monde.

Pendent ce temps...

--- Vous devez écrire une histoire a vos personnage, ce moment se passe 16 ans avant l'histoire officiel, alors si votre personnage était un enfants vous devez le prendre en compte. Écrivez au moins 10 phrases pour expliquez votre histoire. Vous pouvez conter avant ce moment, mais pas après, mais vous pouvez expliquer les rêves de votre personnage. Aucun ajout d'objet ou de capacité spécial sans mon consentement sera accepter. Vous n'avez pas de classe, seulement vos race. Vous êtes aussi tous niveau 1. Si possible ajouter une photo de votre personnage et de votre maison/grotte/etc.---

----------------------------------
Races:
  • Humain
  • Demi-Géant
  • Orc
  • Gobelin
  • Nain
  • Halfelins
  • Elfe
  • Demi-Elfe
  • Vampire
  • Loup-Garou
  • Khajiit
  • Fée

----------------------------------


Dernière édition par Vexxjeff le Ven 14 Déc - 14:15, édité 1 fois
avatar
Vexxjeff
Admin

Classe : Dieu
Messages : 187
Age : 1000000
Localisation : Enfer

Feuille de personnage
Expérience:
1/1  (1/1)
Vie:
9999/9999  (9999/9999)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fralix

Message par Fralix le Lun 10 Déc - 15:03

Dans un petit village de forêt, Fralix pleurait dans les bras de sa mère effrayé par tous les bruits de la température. Il tremblait de peur et de froid. C'était la vraie première tempête qu'il vivait depuis sa naissance. Sa mère de son côté en avait connu, mais jamais aussi forte. Elle chantait une berceuse a son fils pour le calmer. Ce qui réussi seulement un peu, car le vacarme causé par l'extérieur couvrait à moitié la voix de cette mère attentionné. Elle ne savait plus quoi faire, alors dans un acte d'espérer pour calmer son fils et sa propre peur, elle pria. Elle pria sont dieu préfère, Lock, un dieu du bien.

Mère: Oh mon dieu, mon dieu... Je ne sais plus quoi faire.. J'ai l'impression que la maison va céder et que nous allons tous mourir.. Je vous demande seulement d'épargner mon fils... Fralix.. Il est tous se que j'ai.. Je veux pas qu'il est une vie courte... Je vous en prie Lock... Amen.

Elle ferma les yeux à la fin de la prière. Mais comme elle s'y en attendait, rien n'arriva. Elle alla se cacher dans son lit avec Fralix, espèrent que la tempête cesse. Elle commença à s'endormir peut à peut, comme son fils.

À peine endormie, elle se réveilla en sursaut à cause d'une très forte lumière blanche. Elle regarda au tour d'elle et en conclu que c'était un simple éclair. En se couchant à nouveau, elle réalisa que son fils n'était plus dans le lit avec elle. Elle commença a paniquer et encore une fois regarda au tour d'elle dans la maison. Il était la, assis au milieu de la maison sur le tapis. Il avait l'aire différent, comme plus grand et les cheveux plus long. Elle commença à angoisser et ne pas comprendre ce qu'il arrivait. elle essaya d'allumer la lampe a coter d'elle, mais elle ne réussi pas.

Elle attendit un petit moment dans le noir a fixer son fils en ce faisant des milliers de scénario dans sa tête, plus effrayent les un que les autres. Soudainement, un éclaire illumina la pièce et au lus grand effroi de sa mère, elle vit que son fils avait vieillit. Il ressemblais a un enfants de 9-10 ans. Prit de panique elle cria à l'aide. À peine fini son appel de détresse qu'une voix commença à résonner dans la petite maison.

Voix: Ne vous affolez pas. Je suis ici pour vous et votre fils. C'est vous qui m'avez appelez. Je suis Lock, un des dieu du bien. Je suis venu prendre votre fils avec moi. C'est la seul façon que je puisse le protéger, car les forces du mal rode partout cette nuit et mes pouvoirs ne peuvent rien contre eux. Je vous promet que dans 16 ans vous allez pouvoir revoir votre fils. Pendent ce temps, agissez normalement comme si vous n'aviez jamais de fils.

La voix s'arrêta et dans un autre lumière intense Fralix disparu, lançant la mère dans de terrible tristesse et une grand incompréhension.
avatar
Fralix

Messages : 1
Localisation : --

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

MoonFall

Message par MoonFall le Mar 11 Déc - 22:50

Sur les plaines sombres, MoonFall et son frère marchait, chacun tenant une des mains de leur mère. Ils étaient tous trempés par la forte pluie, morts de froid ainsi qu'effrayés par l'étrange concentration d'énergie blanche qui illuminait le ciel, à quelque reprise, sur une distance qui recouvrait toutes les plaines.

Deux heures après le premier coup de foudre, le jeune garçon de douzes ans se sentit faible, à chaque pas de plus qu'il fit son énergie drainait, la faim lui prit toute sa force, il s'arrêta pour réfléchir à se qu'il devrait faire pour ce dernière instant de vie, c'est sûre que dûrant l'enfance la mort n'existe pas, on ne se doute de rien, nous sommes ignorant de cet affreux cauchemar que nous allons tous devoir subir, mais à cet instant précis il savait parfaitement qu'il y allait se produire quelque chose qu'il ne pourrait point éviter c'est alors qu'il se mit à genoux, sur l'herbe fraîche qui était trempé par la pluie de la tempête, afin de prier au bon dieu de bien veiller sur sa petite soeur, celle qu'il chérissait tant... Ayant prononcés les derniers mots de sa prière, il s'éteignit comme une sage flamme.

La mère se mit à pleurer toutes les larmes de son corps, elle se pencha sur le corps sans vie pour y faire ces adieux.
Aussi tôt elle se mit à caresser la joue de MoonFall, regardant dans ces grands yeux bleus, lui disant qu'elle ne continuerait plus à avancer et qu'elle devra rester forte, accomplir ces rêves et avoir à son tour une famille qu'elle aimera de tout son coeur.

MoonFall fit promesse à sa mère, même si elle n'avait que 8 ans, les paroles de sa mère était assez clairs et précis pour y comprendre que sa mère ne pourrait pas supporter de vivre sans un de ces enfants et que mourir avec son fils était sûrement la solution la moins douloureuse pour elle. MoonFall était donc la dernière Demi-Elf de sa famille, la dernière qui se bat pour survivre ainsi la dernière espoir de sa lignée. Elle embrassait le front de sa mère, qui était étendue sur le sol, comme si elle disait bonne nuit à un enfant qui allait dormir, il n'y avait aucune différence mis-à-part la durée du sommeil. MoonFall se leva d'un air courageux, prête à affronter la dure réalité pour finir le long voyage seule, un soir de tempête, sans aucunes craintes et aucunes émotions.

La pluie ne s'arrêtait pas, le vent soufflait de plus en plus fort, les éclairs étaient gigantesques et les bruits de tonnerre éclatait tellement fort qu'elle se mit à courir à toute vitesse. Le voyage semblait interminable et sa patiente était sur le point de craquer.

En dressant sa tête à l'horizon un éclair illumina un village qui se situait à moins de deux-cents mètres.

Arrivée au village, la ville avait l'air habiter par des gens nobles et sympathiques, au final personne ne voulait héberger MoonFall, c'est par cause d'une extreme fatigue qu'elle se réfugia sous un arbre, qui était presque déraciné de la terre qui était transformer en une boue visqueuse, et si endormi.

La durée de son sommeil dura 16 ans...
avatar
MoonFall

Race : Demi-Elfe
Classe : Archer
Niveau : 1
Str : 0
Dex : 0
Def : 0
Int : 0
Messages : 2
Age : 24
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit Noire

Message par Hennet le Mer 12 Déc - 0:42

La nuit s'était installé comme un voil maléfique au dessus du village. Tout semblais sans couleur, puisque le ciel nuageux masquais la lune.
Un silence morbide,comme si quelque chose d'atroce se préparais. Pas même les chats n'osais faire de bruits.

Le vent se leva, la pluie commença a tombé.

Soudain, un bruit fracassant suivis d'un crie a en déchiré les tympans brisa se silence.
Une lueur orange pris forme, et on pus voir les flamme qui lèchais le mur de la demeure.

Ce petit manège recommença deux fois, trois fois, quatre fois, jusqu'a ce que la panique règne dans ce petit havre de paix. des hommes furent tuée, les femme furent violées, et les maison furent vidé de leurs objets de valeur.

Les enfants, pris de panique, cherchais désespérément une cachette, a l'abris des afreux homme qui causais tant de souffrance. L'un d'eux, armé d'une scimitere ajusté a sa petite taille, se battais aux côté des pirates. Le petit garçon entra par la fenêtre dans une maison enflammé. Il ressortis quelques seconde plus tard, les mains pleines d'objets de valeurs. Le jeune enfant retourna donc a son navire avec le reste des pirate et repartis sous la pluie.

Pendant que les homme saoul fesaient la fête, le petit garçon se dirigea vers sa cabine.

-Attend Hennet, dit une voix.
-Oui papa? demanda t'il
-Hennet, sur le bateaux tu dois m'appeller Capitaine. Lui sermonna l'homme.
-Euh..Oui Pap-- Je veux dire Capitaine..
-Je voulais te félicité pour ce soir. Tu as ramener beaucoup de biens, et je suis fier de toi! Dit le capitaine.
-Vr-Vraiment? repondit l'enfant, visiblement surpris.
-Par contre, tu n'a pas obei a mes ordre. Et pour ça, tu dois lavé le pont a la premiere heure demain matin.

Il repartit faire la fête avec le reste de l'équipage, et Hennet se coucha.

Une tempete frappas le navire, et les hommes ayant un peu trop bues ne se rendirent pas compte de la gravité de la situation et ne firent rien pour changer la direction du bateau. Hennet fut reveiller par l'agitation du navire, et decida de sortir voir ce qui se passais.

À sa grande surprise, le ciel étais noir, il pleuvais comme si l'ocean se vidais sur le bateaux et le vents etais d'une force incroyable. Mais les hommes fêtais comme si de rien étais. Comme si ils attendais leur fin, sachant qu'il était inutile de défier la nature.
Son père,bouteille de whiskey a la main, regardais simplement les vague frappé la coque.


-QUE FAITENT VOUS!? HISSEZ LES VOILES! cria Hennet de toutes ses force.

Personne ne fit attention au petit blondinet.

-Papa, dits leurs de faire quelque chose! dit le jeune enfants.
Aucune réponse.

-Ah et puis merde! j'vais le faire moi meme!

Hennet se mis donc a grimpé sur le mast. l'eau rendais l'échelle glissante, et le vent n'aidais certainement pas Hennet a bien s'aggripé.

Une vague plus haute que les autres se forma, et avant même que personne ne s'en rendent compte, elle engloutits le bateaux.

Hennet tomba dans le coma.



-----

Temps indéfini plus tard

-----

(Point de vue de Hennet)

Je me reveille avec le plus gros mal de tête que j'ai jamais eu. Je suis couché sur le sable. Je me leve painiblement. Au loin je vois un petit village. j'ai faim, tres faim. Et je n'ai pas d'argent. Bon et bien...Je crois que ma carriere de voleur va commencer ici...
avatar
Hennet

Race : Demi-Elfe
Classe : Warrior
Niveau : 1
Str : 18
Dex : 12
Def : 13
Int : 11
Messages : 7
Age : 24
Localisation : ici

Feuille de personnage
Expérience:
0/100  (0/100)
Vie:
39/39  (39/39)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit Noire

Message par Valtieri le Dim 16 Déc - 19:59

La nuit était sombre, presque étouffante, la seul lumière étaient la lune mais mème celle-ci était obstruit par la brume. Une silhouette d'un homme courrait dans un bois sombre. T-elle qu'une ombre qui se mouvoit sur un mur, il traverse la foret sans s'interrompre, malgré les branches qui lui fouettent le visage et les racines qui le renversent. Son visage était livide comme s'il aurait vu un fantome ou plutot un spectre du passé venu directement des enfers. De temps en temps il regarde derrière lui comme une proie qui regarde s'il est loin de son poursuivant. Finalement il sortit sur une plaine t-elle les vagues qui s'échouent sur les rives d'une plage. Malgré la brume qui cachait les lieux, il continua de courir comme s'il pouvait voir a travers les ténèbres. Il regarda derrière lui pour voir si son poursuivant était toujours a ces trouses mais il ne vit. Croyant lui avoir échapper,il prit une pause pour reprendre son souffle, car,de toute façon,qui pourrait attraper un enfant de la nuit. Mais ce fus cette courte pause qui donna un avantage pour son poursuivant. En qu'elle que instant son agresseur était sur lui. Sa main lui broyait le cou se qui lui fit todre le visage de douleur et l'on put appercevoir ces canînes. Et d'une voit étouffer il s'adressa a son poursuivant:

- Qui est tu?
- Tu le sait très bien, je suis le spectre de ton passé et le cauchemar de ton présent. Je suis celui que vous avez trahit et que vous avez laisser pour mort mais aujord'hui c'est moi qui est vivant et ses les autres qui sont morts et tu vas bientot les rejouindrent.

Et d'un craquement sourd,la soif de vengeance de Valtieri fut assouvit et il retourna dans les ténebre qui l'on vut renaître,lui et ses faux frères et soeurs,et comme une mère aimante,elles l'enveloppèrent dans leurs bras.Pour une fois depuis longtemps,Valtieri se senti en paix mais se moment fut de courte duré car a l'horizon se pointe de nouvelles épreuves mais peut importe les dangers,rien ne pourra empeicher Valtieri de retrouver la place qu'il convoite le plus,son trône d'épine.
avatar
Valtieri

Race : Vampire
Classe : Mage
Niveau : 1
Str : 11
Dex : 16
Def : 17
Int : 19
Messages : 4
Age : 150
Localisation : sur son trône d'épine

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit Noire

Message par Icra Azéri le Mer 19 Déc - 13:00

Je m'étais installer sur le toit en fasse de la demeure de ma cible. Ma cible se trouvais chez lui dans une petite résistance sur le borde de la rivière. Il avait quelque garde qui faisait le tour de la résistance à des intervalle de plus en plus éloigner. La pluie et les éclaires s'abattait sur la cité depuis des heures. Le moral des gardes était à terre, car cela n'était pas une bonne journée pour faire des tours de gardes.

Je descends du toit et je me mets à courir jusqu'à la murale et compta jusqu'à dix. Puis je commença a escaladé la murale et je regardai par-dessus la murale et le garde tourna le coin de la maison et je le perdu de vu. Je me faufila d'arbre en arbre et de buisson en buisson jusqu’à la porte. Je me penchai pour crocheter la serrure. Je choisis l'aiguille et le rossignol adaptés dans la trousse accrochée à l'intérieur de ma ceinture. Je me mis au travail. Je lâchai un soupir. La serrure était neuve et elle venait de l'atelier de maître Procl, le meilleur serrurier de la cité. En quelques secondes, je fis tourner le rossignol et le tordit. Je lâchai un juron silencieux en ouvrant la porte. Je devrais m'en procurer un nouveau. Je rangea mes instruments.

Je me glissa dans la maison sans faire de bruit, quelque personne était réveillé j'entendais des personnes parler dans une des pièce a côté une chance personne était dans la cuisine. Je monta par l'escalier des domestiques. Et je me dirigeai vers la chambre de ma cible. Je fis lentement tourner sa poignais de porte et j’ouvris la porte tranquillement en espèrent que la porte ne grincerais pas. Par chance la porte s'ouvrit sans faire de bruit. Le comte du domaine avait réussi à trouver le sommeil même avec l'orage qui faisait éclatait. Je m'approcha de ma cible et je sorti une dague de son étui. je pris mon élan en levant ma dague vers le haut et je l’abatis sur le cœur de ma cible. Ma dague ne toucha jamais ma cible. Je tomba sur le lit une dague dans le dos. Je me retourna pour voir qui m'avais poignardé. Je ne vis personne derrière moi.

Un éclaire éclata dans le ciel et illumina la chambre et ces-la que je la vue. Habillé avec une tenue d'assassin en cuir, d'un noir si sombre que l'on croyait qu'il aspirait la lumière pour ne laisser que les ténèbres, cette tenu lui allais à merveille,m elle découpait parfaitement ces formes généreuses. Sans parler de sont visage d'une beauté a coupé le souffle et des cheveux argenté qui reflétais la lumière de la lune. Celle que l'ont surnomment l'ange de la nuit. Icra Acéri La maîtresse des ombres. Elle s'esquiva un petit sourire et dit d'une voix froide:

-Je t'avais averti de ne plus te mettre dans mon chemin. Tu en paye maintenant le prix.

Quand elle se retourna je vis une larme au coin de son œil. Elle sauta par la fenêtre ouvert.

Vision de Icra Acéri:
J'ouvrais la porte de mon repère située dans le dédale. Je verrouille, déverrouilla, verrouilla ma porte quand je fus rentré. (vielle habitude que j'avais hérité de mon Mentor) Je me défie de mon équipement dague de lancer, poignard , de mes deux épées courts, d'une trousse de voleur et de plusieurs aiguilles enduits de poison. Je me mis de l'eau a chauffé et je pris un bain. La température était horrible, je ne me rappelais pas avoir déjà vu une température comme cela. Je devais parti je n'avais rien pour me retenir depuis que j'avais rendu visite a une vielle connaissance.

Le lendemain je pris tous ce qui avait une valeur et mon équipement pour le voyage. Je monta sur mon cheval que j'avais déjà équipé et je pris la direction de la route. Je laissa le destin me guider...


Dernière édition par icra azéri le Mer 19 Déc - 13:02, édité 1 fois
avatar
Icra Azéri

Race : Elfe
Classe : Voleur
Niveau : 1
Str : 9
Dex : 20
Def : 15
Int : 20
Messages : 113
Age : 139
Localisation : je vous trouverai avant que vous me trouvier

Feuille de personnage
Expérience:
50/100  (50/100)
Vie:
23/23  (23/23)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Skiiza

Message par Skiiza le Ven 21 Déc - 14:45

Demi-Elfe
J’étais perché du haut d’un arbre et j’observais le village au loin. Vivant seul depuis ma naissance. Abandonner dans la forêt, je n’avais jamais vu l’extérieur. Depuis, des années je rêvais d’y aller, mais jamais je n’ai osé m’y aventurer. Perdue dans mon désir profond, je ne remarqua pas les nuages devenant de plus en plus sombres. Le vent soufflait déjà si fort que je tomba du sommet de l’arbre.

Lorsque je repris connaissance, le ciel était d’une couleur charbon. Seules les éclaires me permettaient de voir les alentours. J’étais pris d’une panique incontrôlable. Je devais à tout prix me réfugier. Affrontant bravement la tempête, en souffrance du à mes nombreuses blessures. Je ne pouvais plus continuer à avancer. La douleur était trop intense et mon abri était encore à quelques centaines de pieds. De plus, le vent soufflait si fort que je n’arrivais pas à avancer. Heureusement, un immense conifère s’était effondré dans le foret à cause des vents violents. Cela suffisait pour me protéger en attendant que la mauvaise température passe.

Je pleurais toutes les larmes de mon corps, car tout ce que j’avais connu jusqu'à ce jour se détruisait devant mes yeux d’enfant. Les branches se cassaient, les arbres tombaient sur le sol, les animaux étaient tout affolés. C’est à croire qu’aucun d’eu n’avait senti le mauvais temps arriver.

Un nid se situait sur une des branches de mon nouvel abri. Un seul œuf avait survécu. Mais avec le froid qui faisait, l’oiseau n’aurait pas résisté bien longtemps sans mon intervention. Je pris l’œuf et le plaça sur mon ventre et je me replia sur moi-même en positon fœtal afin de procuré de la chaleur au futur oisillon et je plongea dans un profond sommeil.



Dernière édition par Skiiza le Sam 29 Déc - 15:17, édité 1 fois
avatar
Skiiza

Race : Demi-Elfe
Niveau : 1
Str : 13
Dex : 19
Def : 13
Int : 19
Messages : 12
Age : 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit Noire

Message par Vexxjeff le Sam 22 Déc - 16:44

Dans le monde des dieux, une chicane éclata. Entre le nouveau plus puissant dieu et sa compagne. Elle trouvait qu'il allait trop loin et que bientôt ça allait leur retomber dessus.

Frila: Tu ne peux pas faire tout ce que tu veux, Azen. Écoute-moi pour une fois... Au moins juste ce que j'ai à dire. Ensuite, tu pourras faire quoi bon te chante, mais sache que si tu choisis de continuer, tu devras m'oublier. Cela fait au moins dix mille ans que je suis avec toi et que je t'entends parler en mal de notre chef Protax. Tu dis qu'il ne sert à rien et qu'il ne devrait pas être notre chef. Je te comprends, moi non plus je ne l’aime pas, c'est même une des raisons pourquoi nous avons commencé à nous fréquentez, mais dans tous les plans que tu me faisais pars, aucun n'impliquait de tuer tous les autres dieux! Si tu fais cela, tu deviendras certes plus fort, mais tu dérégleras complètement la balance du monde! Juste avec ce que tu viens de faire tu as causé une énorme tempête sur le monde des humains, imagine une fois ton plan achevé, il ne restera plus rien de ce monde...

Azen: Tu penses sincèrement que je me soucie d'eux? Tu penses que je veux leurs biens? Je les hais! Oui, j'ai accepté d'emprisonner l'énergie du mal dans une sphère, mais cela simplement, car je savais que je deviendrais encore plus fort qu'avant. Cela tu devrais le savoir, le nombre de fois que je te l'est dit. Je représente vraiment l'élément que j'ai emprisonné et tu le sais, Frila. Je ne suis pas comme les autres et encore là je ne t'apprends rien. Tu me disais souvent que c'était pour cette raison que tu étais avec moi, mais cette fois je ne suis plus capable d'attendre et de rester là à regarder le monde continuer. Je veux me battre. Je veux du sang, je veux ce que la paix ne me donnera jamais! Je n’ai aucun regret à détruire le monde des humains, ce sont des faibles qui ne savent rien faire et qui peuvent mourir.

Frila: Pourtant toi aussi tu peux mourir, Azen. D'accord, peut-être pas comme eux, mais tu le peux. La preuve tue a tué Halbrat. Azen... Je t'aime et je t'aimerais toujours, mais comme tu le sais, j'aime bien les humains aussi... Ils sont faibles, soit, mais ils sont souvent courageux et ils peuvent vivre honnêtement.

Azen: Je t'aime aussi Frila, mais mon amour s'arrête à toi. Tu es la seule que je suis capable d'aimer et je n'aimerais jamais personne d'autre. Je n'éprouve pas tous les sentiments que tu éprouves. Comme tu le sais déjà. Je suis prêt à faire un marché avec toi. Je vais relâcher des créatures mythiques sur tes humains, s'ils les bâtent, rien n'arrivera. Sinon, je tuerais un autre dieu chaque fois qu'ils ratent. Ça te va ou tu sais qu'ils ne seront jamais à la hauteur?

Frila: Je suis prêt à relever ton défi. J'ai confiance dans les humains et je sais qu'ils peuvent vaincre tout ce que tu vas leur envoyer, mais je veux moi aussi avoir la chance d'interférer dans leurs vies. Je veux pouvoir leur envoyer une messagère au besoin et, encore si le besoin se fait sentir, leur donner des armes magiques. Cela te va?

Azen: Alors que la partie commence.

Frila: Je suis prêt quand tu veux, mais puisque tu as déjà tué un autre dieu. Cela te dérangerait-il d'attendre 16 ans, le temps que je crée ce dont j'ai besoin pour notre petit jeu? Car ma messagère doit naître et devenir adulte. Pour cela, j'ai besoin d'un peu de temps, car même avec la magie ou mes pouvoirs divins, je ne peux pas inculquer les valeurs humaines comme ça. Et puis, toi ça te laissera le temps de trouver quels monstres tu vas envoyer.

Azen: Je suis d'accord avec ta proposition, seulement je veux savoir qui sera ta messagère et bien sûr, ce qu'elle sera capable d'accomplir. Sinon, cela sera injuste, car toi tu connaîtras mes montres. Ce qui ne serait pas très égal.

Frila: Très bien. Elle naîtra ce soir, dans le village des elfes à Galgatran. Sa mère s'appellera Mireille et elle appellera sa fille Crystale. Cela te va?

Azen: Oui, alors allons préparer tout ça. Pour ma part, je crois que je vais leur envoyer un simple Minotaure. Je sais que cela n'est pas très fort, mais je veux voir ce qu'ils pourront faire contre un faible monstre pour commencer.

_________________
Je suis votre dieu. Mes dires sont les faits. Mes songes son le futures et mes pensées sont vos souffrances!
avatar
Vexxjeff
Admin

Classe : Dieu
Messages : 187
Age : 1000000
Localisation : Enfer

Feuille de personnage
Expérience:
1/1  (1/1)
Vie:
9999/9999  (9999/9999)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit Noire

Message par Kopaxx le Lun 31 Déc - 5:42

C'est avec le bruit et la vue du ciel se déchirant sous nos yeux que cet histoire se déroule. Je me présente, Kopaxx Troparr, du clan des Crimsanjins, J'ai 8ans, Vous trouverez ça étrange, mais en fait, nous avons notre façon de capter le temps. Notre peuple et moi même, les Khajiit, vivons dans le petit village de Sanjuu, au cœur d'une belle foret paisible. Nous sommes pacifique, nous ne cherchons pas la guerre, contrairement a plusieurs autres peuple, sans parler de la race humaine qui cherche a surpasser son prochain par tout les moyens.. La seul chose dont nous avons peur, pour l'instant, ce sont les bêtes sauvage de notre foret, la foret de turquoise.

- Maman!! m'écriais-je, en peur, a la vue de cette température.
- Vien te réfugier avec Trekk, Vite !!

Je me rendit donc avec ma mère, Harmonia, ainsi que Trekk,mon grand frère. Il a 14 ans et il s'occupe de moi comme mon père... avant qu'il ne sois tuer...

- C'est la prophétie des quatre sphères...
- Ne dit pas des choses comme ça, Trekk!
- Maman..
- Oui Koopy ?! (c'est mon surnom..)
- Je crois qu'il est temps d'aller au temple...
- ...

Aucune réponse de ma mère.. cette tempête annonce vraiment une nouvelle ère...

- Kopaxx, Trekk, prenez vos affaires. Nous partons pour le Temple.
- Entendu.

Nous savions que c'étais le début de la fin. Notre mère essai d'éviter le temple a tout prix, car c'est ou repose les anciens de notre clan.

Nous nous rendîmes donc près du temple sacré de notre clan.

- Trekk, crois tu que c'est la prophétie qui se réalise ? lui chuchotais-je.
- Écoute Kopaxx, je.. je ne sais pas. je crois seulement qu'il faut nous protéger pour l'instant.
- M'ouais.. tu as peut-être raison...
- Ne pensons pas a ça maintenant, d'accord ?!
- Bien, Trekk.
- Allez, entrez les enfants!

On rentra alors au temple, prenant bien soins de fermer la porte.

- Tu sais, Kopaxx, Je crois qu'un jour tu sera haut dans la hiérarchie de notre peuple!
- Trekk a raison, Kopaxx. Tu as l'étoffe d'un seigneur!

Ah, ma mère, toujours les mots pour me mettre de bonne humeur!

- Merci, Maman, Merci, Trekk.
- Mais mère, crois tu que Kopaxx héritera des pouvoirs de père ?! j'ai eu sa force musculaire, et son habileté au combat!
- Trekk, nous somme un peuple pacifique, nous n'avons pas besoin de nous battre!
- Mais père...
- Ton père étais... différent
- Ah, ça, maman, tu peut le dire !

Mon père, étais un phénomène...

Tout à coup, la porte s'ouvra grande ouverte, et une ombre s'y planta, comme si elle venais d’apparaitre devant cette tempête.

- Voyez vous ça.. trois petit Khajiit sans défense...
- LES ENFANTS! DERRIÈRE MOI !!
- C'est la prophétie.... dis-je en même temps que Trek.
- Vous êtes informer... c'est bien.
- Je ne laisserai personne faire du mal a mes fils!
- Oh, Ma pauvre Harmonia..
- Qu..Qu..Qui êtes vous !!
- Nous allons vous terrasser, et vous tuer, si il le faut !!! Dit Trekk, sur un ton de guerrier.
- Personne ne peut se défendre, contre un sorcier!

C'est à se ce moment que je sombrai dans l’inconscience...





avatar
Kopaxx

Race : Khajiit
Classe : Mage
Niveau : 1
Str : 10
Dex : 16
Def : 10
Int : 19
Messages : 63
Age : 18
Localisation : Village de Sanjuu

Feuille de personnage
Expérience:
0/100  (0/100)
Vie:
31/31  (31/31)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Laetronaz

Message par Laetronaz le Mer 9 Jan - 16:22

Le jour se couchais sur un petit village forestier quand la lueur sanglante du couché de soleil se propagea dans la nuit; des bandits brandissant torches et lames rouillées foncèrent vers le pauvre village. Les habitations prenait la couleur du ciel et la fumée s'élevait haut dans le ciel puis le sol se teinta d'un rouge pure et liquide...C'est ainsi que la nuit tomba sur ce village forestier. Les lames s'entrechoquait et les étincelles s'élevaient, le peuple de ce village ne les laissa point détruire leurs vie sans combattre mais malheureusement pour eux ce ne suffit point pour les sauver de leurs sorts.

Dans le feu de l'actions les rapaces armées d'acier paraissant comme des démons, ayant comme seul but de réduire en cendre l'accomplissement de plusieurs générations.La vie quittait chaque habitant du petit village, pour chaque lame qui s'élevait une vie tombait. Les villageois tombèrent sans difficulté et les plus chanceux tombaient sur le sol pour ne plus se réveiller car le pire sort était réservé a ceux qui survirèrent.

Une nuit passa avant que les cris de terreur et de souffrance s'estompa; ceux-ci remplacer par les cris de joie et de déchéance des pilleurs, ceux qui ravagèrent près d'une centaine de vie en le temps d'une nuit. Ces rapaces, malfrats et meurtriers, pillèrent tout ce qui pouvait être pillé, dévorèrent tous ce qui pouvait être mangé et "firent bon usage" de leurs prisonnières même si, dans leurs usage quelques unes servirent d'exemples pour celles qui résistaient encore à la tyrannie des vainqueurs...

Une journée passa, puis deux, puis trois. Les cendres volaient encore dans l'air parfumées de l'odeur du sang et de la chaire quand dans les débris d'une habitation un mouvement brusque effraya les corbeaux. Un jeune garçon, demi-elfe aux cheveux blonds, tatoué de ses ancêtres elfes sur le bras droit, sortit des débris frêle et affamé.

Le jeune homme fit quelques pas vers le puit du village et en sortit un sceau d'eau, après s'avoir abreuver il trouva dans les débris de la viande sèche, abandonné par les pilleurs et laissé séché au soleil pendant quelques jours. Le jeune garçon mordit dans la pièce de viande sèche comme tel un animal affamé puis, toujours effrayé par le possible retour des pilleurs, se sauva dans les ruines pour terminer son repas.

Une autre journée s’achevât et un nouveau jour se leva; armé d'une pelle le jeune homme commença a creuser. Le troue n'était pas large pendant la première journée; puis jours après jour le troue grandit de plus en plus.Sans répit le jeune garçon creusa,creusa encore et toujours... Une semaine plus tard le minuscule troue avait fait place a une fosse béante, le jeune homme finit par déposer sa pelle et se retourna vers les rapaces dévorants les corps non loin; il s'arrêta devant le premier corps et dégageant les rapaces il traîna de toute sa force le corps jusqu’à la fosse.

Deux jours plus tard, une expédition s'aventura dans les ruines du village la seule chose qu'il trouvèrent fut une croix de bois géante en plein milieux de ce qui restait de ce village désolé... Personne ne sait ce qui arriva ou qui érigea ce monument mais une chose était sûr quelqu'un avait passé par ici...
avatar
Laetronaz

Race : Demi-Elfe
Classe : Archer
Niveau : 1
Str : 10
Dex : 18
Def : 14
Int : 13
Messages : 36
Age : 26
Localisation : dans un champ...

Feuille de personnage
Expérience:
10/100  (10/100)
Vie:
30/30  (30/30)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit Noire

Message par Barthélan De Lance d'or le Mar 15 Jan - 21:30

Alors que le temps devenait de plus en plus maussade, la population du châteaux s'activait à fermer les tentures, à calmer les chevaux et à vider la cour du châteaux.On pouvait entendre le lours battant de métal du forgeron.

Barthélan était quelques part au fond d'une des tours du châteaux, et commença à pleuré lorsque le ciel se stria d'un éclair.Troisième enfant du roi et et premier fils, ce successeur n'avais toujours pas le courage d'affronter la tempête qui lui faisait face à la fenêtre.La bonne tentait tant bien que mal de le rassurer du mieux qu'elle le pouvait, sans réussir outre-mesure.

Tout à coup, la porte de la chambre s'ouvrit d'un coup, et un homme à la cape d'or entra.Le roi tourna la tête et vit, son fils.

-Bertha, vous ne voyez donc pas qu'il pleure!Faite le arrêter, nom de Ténhorra!Un fils de roi ne devrait pas être vu à pleuré, même à 2 ans!

-Je fais de mon mieux...votre majesté...oh!je crois qu'il s'est calmé!Voyez!

En effet, le prince ne pleurait plus, maintenant.

-Veillez à ce qu'il reste calme, ce p'tit gars avait encore réussi à me réveiller!

-Bien, votre seigneur.

Le roi referma la porte.La servante releva son capuchon et reprit ses formule de tranquilisation, alors que la sorcière caché derrière la porte poursuivit ces incantations.Le rituel pouvait poursuivre.Le prince ne survivrait pas trois jours avec cette maladie qu'on lui insufflait et le règne de tyran s'achèverait avec ce roi qui finira par devenir trop vieux pour tenir la couronne sur son crâne.

----Temps indéfini plus tard ----

Barthélan marchait à vive allure dans le bois.Son armure cliquetant au gré de ses pas, il marchait rapidement.La nuit était avancé mais il n'avait pas peur.Ce n'était pas sa première fugue, et son maître d'armes savait très bien que son apprentie connaissait mieux que quiconque le bois et que l'on ne le retrouverait que d'ici quelques jours.

Son père avait fait une crise, encore une fois.Par ce que Barthélan ne souhaitait pas être l'héritier du royaume.

Celui-ci avait alors rappelé comment, plusieurs années il y as, on lui avait sauvé la vie d'un maléfice lancé par une sorcière lorsqu'il n'était encore qu'un bébé.Le roi avait déployé tout les efforts afin de trouver un magicien pouvant contré le maléfice.Il fut, apparemment, sauvé in extremis.

Pour le moment, Barthélan s'en fichait bien, d'être en vie ou non.Il était seulement bien content d'être libre, pour une des rares fois dans sa vie, hors de ce châteaux si étouffant.
avatar
Barthélan De Lance d'or

Race : Humain
Classe : --Ne pas prendre ceux à la suite--
Niveau : 1
Str : 10
Dex : 14
Def : 11
Int : 16
Messages : 1
Age : 0
Localisation : ???

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Vie:
24/24  (24/24)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Nuit Noire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum